6000 passionnés du vin pour le 25e Vinea

tres_souriantes_animatrices_au_stand_gregor_kuonen_3.2_mo_photo_jcgp.jpg

Le salon Vinea a célébré son 25e rendez-vous des passionnés du vin. Plus qu’un simple salon de dégustation, l’événement propose aujourd’hui une véritable expérience vinicole mêlant visites culturelles, expérience cinématographique autour du vin et ateliers thématiques animés par des personnalités reconnues.

Vendredi 31 août de bourrasques et samedi 1er septembre d’averses: pour la seconde fois d’affilée Jupiter, dieu suprême et roi de l’Olympe, mais aussi seigneur des intempéries et des conditions climatiques, ne s’est guère montré conciliant avec le salon Vinea, pour l’aider à mettre en valeur les vins proposés par les producteurs, comme s’y employait Elisabeth Pasquier, sa directrice regrettée et chère aux cœurs de tous.

Cette année, l’un des plus anciens salons de dégustation de vins créé en Suisse soufflait donc ses 25 bougies, avec un programme riche et qui étalait découvertes, ateliers thématiques, dégustations de prestige, expériences culturelles et gustatives, dans le quartier de l’Hôtel de ville à la gare, au cœur de Sierre.

Rajeunissement

Quelque 6000 amateurs de vins ont franchi les portes du salon Vinea. C’est un millier de visiteurs de moins qu’espéré, mais les organisateurs tirent un bilan positif de cette 25e édition. Car les exposants sont satisfaits de la qualité et du renouveau des visiteurs, comme le précise l’Association Vinea. Dans son communiqué, elle se félicite d’avoir reçu la visite d’une clientèle jeune et captivée par le thème. Néophytes et amateurs plus avertis ont pu, cette année encore, se fier aux «Wine Angels» de Vinea, des guides à la disposition des visiteurs, apportant une réponse à toute question et prodiguant de judicieux conseils pour les parcours de dégustations.

Le Salon proposait plus de 800 crus à la dégustation, issus de près de 130 producteurs. Friands de cet échange direct entre le public et les producteurs, qui caractérise le Salon Vinea, les visiteurs ont également pu découvrir un millésime 2017 d’une qualité exceptionnelle. Point d’orgue de la manifestation sur la place de l’Hôtel de ville, une tente spéciale jubilé accueillait les moments forts du Salon, tels le Mondial des Pinots et le Festival du même nom, la cérémonie d’ouverture officielle de la manifestation, ainsi que ses désormais traditionnels «afters» festifs et musicaux.

Paolo Basso

Invité en guest star Paolo Basso, meilleur sommelier du monde 2013, présentait, samedi 1er septembre et dans le cadre somptueux du Château de Mercier, une dégustation d’une douzaine de vins suisses iconiques, qu’il avait sélectionnés pour leur typicité et leur qualité exceptionnelle. 

Le comité d’organisation a profité de ce salon, après la disparition d’Elisabeth Pasquier, pour entériner le choix de son nouveau directeur, le Neuchâtelois Raphaël Gross qui entrera en fonction le 1er novembre.

JF Ulysse

VOIR AUSSI : https://www.facebook.com/societedescafetiersgeneve/

https://www.facebook.com/journallecafetier/