600 hectares de vignes pour le canton de Zurich

Le climat est généralement assez doux et ensoleillé, dans le canton de Zurich. Par endroits, il est partiellement marqué par le foehn, avec une pluviométrie moyenne assez élevée. On y rencontre une variété de microclimats spécifiques à chacune des régions viticoles. Ainsi le Lac de Zurich et les rivières ont un effet régulateur sur les températures. Ils apportent, avec la réflexion du soleil, de la chaleur supplémentaire à la vigne. À cause de l’absence de plus grandes surfaces d’eau, les parcelles du Zürcher Weinland et de l’Unterland sont un peu plus exposées au risque de gel.

La structure du sol est très différente d’une région à l’autre. On rencontre de tout, de la moraine à la molasse, en passant par des sols schisteux ou calcaires. C’est ce qui explique la grande diversité des cépages et des types de vins que l’on peut trouver dans le canton.

La ville du Räuschling

La région viticole aux portes de la capitale peut se targuer d’être le berceau du Räuschling, un cépage autochtone blanc. Il donne un vin emblématique, qui fait la fierté des producteurs du lac de Zurich. La partie de la Vallée de la Limmat appartenant au district de Dietikon est la plus petite région viticole du canton. Cela n’empêche pas les communes viticoles sur les rives de la Limmat (Oetwil, Weiningen, Urdorf, Unter- et Oberengstringen), d’être fières de leur tradition viticole, malgré les pressions territoriales exercées par l’agglomération à l’ouest de Zurich.

Le Unterland Zurichois, ou plat pays, est une région vallonnée avec de coquettes communes viticoles. Elle part carrément de l’aéroport de Zurich, pour s’étendre jusqu’à la plaine tranquille du Rafzerfeld au nord du canton. Même la ville de Winterthur est de la partie, avec les villages viticoles de son district. Ils sont la porte du Weinland proprement dit. La société viticole régionale de Winterthour est d’ailleurs la plus ancienne du canton. 

Le Weinland

Et enfin, voilà le Weinland proprement dit. Il part de Winterthour et va jusqu’à la frontière avec le canton de Schaffhouse et de l’Allemagne. Il commence à la commune d’Andelfingen. Son district comprend toutes les communes viticoles, qui vont de l’Irchel en passant par le Kohlfirst et se prolongeant jusqu’à la pointe de Stammheim.

André Versan

Zurich Expovina

La Cité de la Limmat est également la capitale suisse, voire mondiale, des vins. Expovina, c’est le mot de passe pour les deux expositions viticoles zurichoises du printemps et de l’automne. C’est même la plus grande exposition mondiale du genre.

D’ici une semaine, la Giessereihalle au PULS 5 vous offrira une ambiance inoubliable et un cadre très élégant pour la foire de printemps «expovinaPRIMAVERA». Elle se passe exactement à la place où, voilà plus d’un siècle, des machines furent construites. L’Expovina de printemps vous présentera, dans une atmosphère détendue, plus de 2000 vins du monde entier.

Et des thèmes. Que promet la vendanges 2018 et son été caniculaire? Quelle est la différence entre un Merlot du Tessin et un Merlot de France? Quelles sont les tendances 2019? Quelque 90 vignerons spécialisés seront sur place pour répondre aux questions de la clientèle et leur faire goûter leurs nectars.

Quant à la 66e Expovina zurichoise traditionnelle, elle se déroulera comme d’habitude sur 12 bateaux à la Bürkliplatz à Zurich au bord du lac. Ce sera du 31 octobre au 14 novembre 2019. Il s’agit de l’évènement automnal No1, pour la métropole helvétique. L’an passé, 120 producteurs et spécialistes avaient présenté plus de 4000 vins de 25 pays à la dégustation et à l’achat. Le centre de toute la foire, c’est le «Wyschiff», les bateaux des vins.

André Versan