Les « gnôles » bio du Jura bernois

Installée dans le village de Souboz, l’entreprise s’enorgueillit de transformer elle-même tous ses produits, selon des méthodes traditionnelles, sans chimie, « en adéquation avec la nature », selon ses fondateurs. Pourtant, le mot « gnôle » n’inspire pas forcément la qualité. « C’est vrai ! Nous avons parfois songé à changer le nom de l’entreprise », reconnaît Tim, le cadet. Il explique : « En fait, Gagy est le surnom de Gaétan, notre ainé. Nous avons juste ajouté le mot “gnôle” qui est assez utilisé dans la région, pour bien faire comprendre ce que nous faisions ».

Les trois frères Gyger ont fondé leur entreprise il y a six ans. © DR

Une gamme de saveurs originales
Les trois frères, apparemment, aiment bien jouer avec les mots : combinaison entre le nom Souboz et le mot gentiane, la « Souboziane » se présente comme le produit vedette de l’entreprise jurassienne. Selon ses concepteurs,  « les agrumes lui confèrent un goût fruité se mélangeant agréablement à la douceur du sucre et à l’amertume de la gentiane ». Le catalogue des trois frères offre encore, entre autres exemples, un « Fran-Gin » bio, un gin suisse au goût légèrement citronné ; un « Dama-Gin » parfumé aux damassons rouges ainsi qu’une « Vodkatapulte », alliant les saveurs de la vodka à celles de la vanille. 

La petite entreprise affiche une santé solide. « Outre nous trois, nous employons deux personnes. L’année dernière nous avons sorti huit mille bouteilles. Mais notre capacité de production a augmenté. Nous en aurons bien plus cette année », indique Tim Gyger, manifestement heureux du nombre grandissant de clients, attirés par les saveurs naturelles et originales offertes par Gagygnole. 

Georges Pop

www.gagygnole.ch