Terroir de Fribourg : du traditionnel et du nouveau

Gruyère ou Vacherin AOP, double crème, meringues, Jambon de la Borne, moutarde de bénichon, bricelets, Poires à Botzi ou gâteaux et vins du Vully : le terroir fribourgeois est riche d’une si grande variété de produits que l’on pourrait s’y perdre ; d’autant que de nouveaux produits, parfois inattendus, viennent régulièrement compléter la liste déjà longue de ceux qui ont fait la réputation des saveurs du canton.

« Le succès de la Cuchaule, qui a obtenu son AOP depuis deux ans, est une de nos grandes sources de satisfaction. Elle est sortie de l’ombre et de plus en plus d’artisans-boulangers certifiés la produisent », explique Pierre-Alain Bapst, directeur de Terroir Fribourg. Il ajoute : « En revanche, la production de Vacherin a beaucoup souffert de la pandémie. C’est normal ! Ce fromage est beaucoup utilisé dans la fondue et la confinement a ralenti tous les moments conviviaux. Mais le Gruyère a lui, bien tenu le coup, car il entre dans la recette de nombreux plats cuisinés ». 

« Je suis Fribourgeois »
Terroir Fribourg est actuellement en campagne pour reconquérir le terrain perdu sous la pression du nouveau coronavirus, mais aussi en gagner de nouveaux.  L’association diffuse des visuels de produits de référence sous le slogan « Je suis Fribourgeois, le caractère en plus ». Mais non contente de promouvoir les spécialités héritées de la tradition, l’association fribourgeoise en accueille régulièrement des nouvelles. Des exemples ? « Des raviolis à l’agneau, des escargots et des œufs de caille », indique Pierre-Alain Bapst qui précise : « Ces produits répondent rigoureusement à nos critères. La matière première et la production sont locales ».

À la question de savoir si la fête traditionnelle et gastronomique de la Bénichon aura bien lieu, le directeur de Terroir Fribourg témoigne d’un optimisme mesuré : « La Bénichon va démarrer fin août à Estavayer-le-Lac, pour se poursuivre, dans les villes et villages, jusqu’en octobre. C’est un moment important car huit de nos douze produits phares figurent au menu des festivités. La Bénichon sera certainement célébrée en famille et dans les restaurants. Pour les grandes Bénichons populaires, on verra ! » À noter que les caves ouvertes du Vully auront lieu, de leur côté, du 4 au 6 septembre prochain.

Le canton au secours du terroir
Il est important, enfin, de relever que l’État de Fribourg a annoncé, au début du mois de juin,  un programme d’aide d’urgence pour la restauration et le commerce locaux ; aide dont les membres de Terroir Fribourg pourront également profiter. Concrètement, cette aide a pris la forme d’une plateforme digitale qui doit permettre aux consommateurs de faire leurs achats avec un rabais de 20%, lequel sera comblé auprès des commerçants concernés par les 4 millions de francs mis à disposition par le canton.

Georges Pop