Le pâté vaudois tient son championnat du monde

Les amateurs de pâtés ne pouvaient rêver de plus bel et symbolique écrin pour ce tout nouveau concours. C’est au cœur de la Maison Obrist à Vevey, qui a vu trois de ses vignerons-tâcherons couronnés l’an dernier, que se déroulera ce premier championnat dont l’objectif est de sacrer le roi ou la reine du Pâté vaudois. Les joutes sont co-organisées par la Confrérie de la charcuterie artisanale et Obrist. 

Les candidats sont invités à s’inscrire sur le site internet de la Maison Obrist (https://www.obrist.ch/fr/mondialdupatevd) jusqu’au 6 avril à minuit. Tous devront certifier sur l’honneur que le produit présenté est bien de leur propre fabrication. Les participants devront fournir 12 petits pâtés vaudois. Si la recette est laissée à la fantaisie de chacun, les viandes issues de la chasse et les truffes ne sont pas autorisées. Un jury de professionnels et d’amateurs tranchera et rendra son verdict le 6 juin. 

Les vainqueurs s’engagent à commercialiser durant une année leur pâté sous la forme et selon la recette présentée au Championnat du Monde du Pâté vaudois 2020.

Le gagnant de la catégorie « professionnels » se verra décerner le trophée du meilleur Pâté vaudois, remis en jeu à chaque nouvelle édition, ainsi qu’un lot de la Maison Obrist.

Le meilleur des « apprentis » recevra le Grand Livre de la Charcuterie et un lot d’Obrist.

Fabien Pairon, Meilleur Ouvrier de France charcutier-traiteur. © DR

La compétition bénéficie notamment du parrainage de Fabien Pairon, Meilleur Ouvrier de France charcutier-traiteur, et professeur à l’École hôtelière de Lausanne.

Manuella Magnin

https://www.obrist.ch/fr/mondialdupatevd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *