Les Vieux Millésimes de Romandie sont à la fête

vieu_milles.png

Nuit des Vieux millésimes et Festival des Vieux Millésimes sont deux opportunités qui gagnent en importance à chaque édition. Grâce en soit rendue à RomanDuVin.ch – le magazine internet dédié aux vins de Suisse romande – et à Alexandre Truffer, son rédacteur en chef, qui les a créés: ces évènements sont destinés à mettre en exergue la capacité de conservation des vins suisses.

Au fil des dégustations, les vins suisses ont prouvé que, depuis la révolution qualitative des années 1990, ils possèdent un potentiel de garde, de plusieurs années à plusieurs décennies, comparable aux plus grands crus des grandes régions viticoles du monde, mais qu’ils restent encore mal connus d’un public pas toujours conscient de leur aptitude à braver le temps. 

Pour mieux valoriser ces bouteilles exceptionnelles,  RomanDuVin.ch invite à les découvrir, lors de  la Nuit des Vieux Millésimes et du Festival des Vieux Millésimes.

La Nuit des Vieux Millésimes allie de grands restaurants à de grandes caves: un vigneron ou caviste présente les spécificités de vieux millésimes de vins suisses (au moins 5 ans de garde) qu’un repas gastronomique contribue à mettre en valeur.

Grande première cette année, le restaurant Mosimann de Londres se joint à la fête et liera 7 millésimes de Robert Taramarcaz de Sierre à des plats du chef. Premier restaurant non Français à recevoir 2 étoiles du guide Michelin, Mosimann est le traiteur attitré du Prince de Galles depuis l’an 2000.

La soirée du 19 mars sera la 5e Nuit des Vieux Millésimes, et quinze restaurants proposeront des millésimes 2009 ou antérieurs: huit restaurants vaudois et six restaurants valaisans, tous de haut de gamme – certains étoilés Michelin – participent à cette fête.

Pour le plus grand plaisir des amateurs de ces sublimes flacons, Alexandre Truffer organise un Festival des Vieux Millésimes, au Château d’Aigle, le samedi 27 février de 10h à 17h, seul salon de dégustation consacré aux anciens millésimes suisses, où le connaisseur peut acquérir ces vénérables flacons après les avoir dégustés. Pour un billet d’entrée de 20 francs on peut gouter à tous les vins présentés par les domaines partenaires, et tous sont accessibles à la vente: dans ce type de manifestation, la loi interdit la vente directe, mais il suffira au visiteur de passer commande, les livraisons interviendront dans les jours qui suivent.

Cette année, au nombre des partenaires, on relève les associations Mondial du Chasselas, Charte Grain Noble confidentiel et Domaines de la Ville de Lausanne pour le canton de Vaud, Provins Valais Et Domaine du Mont-d’Or pour celui du Valais. 

JF Ulysse