Bistrot des Halles


La Halle de Rive et son «Bistrot des Halles» (BDH) sont uniques en Suisse. Grâce à son couple de gérants, Elodie et Mathieu Lagache, ce restaurant vient de franchir une étape supplémentaire dans la proximité, puisqu’il est devenu l’un des «Ambassadeurs du Terroir genevois». En plein cœur de la Halle de Rive et donc des produits de la région, il est bien placé pour remplir sa mission.

Elodie et Mathieu Lagache.

Selon Mathieu Lagache, la Halle de Rive mériterait de faire partie du patrimoine genevois, puisque c’est la dernière de Suisse. On pourrait également, ce faisant, encourager l’artisanat. C’est un lieu de rencontre convivial, dans une ambiance de traiteurs, de produits carnés, fromagers, de pêcherie, de bon pain et de légumes primeurs. On est mis en appétit d’entrée et c’est un plaisir de retrouver le bon vieux zinc pour l’apéritif. Le bar n’a d’ailleurs pas changé depuis les débuts de l’établissement. Ici, on est au cœur de Genève. Tout le monde s’y retrouve, que ce soit les avocats, les politiciens, les clients des artisans environnants ou les nombreux employés du secteur. Durant les élections, c’est un haut lieu de campagne politique.

Toujours le même
«Nous lui avons donné un coup de jeune mais l’âme de l’endroit est demeurée la même» précise Mathieu Lagache. Le restaurant possède une vaste salle à manger, très agréable avec ses charmantes tables à deux places. Face au bar, on trouve un espace terrasse, où l’on peut également déjeuner.

On y mange bien! La preuve, la patronne et le patron assurent trois services à midi durant l’année courante. En été, ils ont encore un service et demi. L’équipe compte neuf personnes, dont trois postes et demi pour la cuisine. Le restaurant est ouvert du matin à 7h30 jusqu’au soir à 17 heures en semaine et de 6 heures à 15 heures, le samedi. Cela correspond aux horaires d’ouverture de la Halle de Rive.

Cuisine canaille 
«Notre objectif est de travailler avec des produits régionaux dans un rayon de 80 kilomètres maximum», conclut Mathieu Lagache. «Nous voulons que notre terroir se retrouve dans nos assiettes». La cuisine se veut canaille. Parmi les nombreux délices proposés, on trouve donc de l’os à moëlle, du saucisson brioché, du malakoff, des escargots, du croustillant de pieds de cochon façon BDH, de la tête de veau sauce ravigote, de l’émincé de veau à la zurichoise, des rognons de veau et de la pièce du boucher Simmental. Bien sûr, on y trouve aussi une bonne fondue au fromage et des plats du jour. Le chef propose principalement des spécialités suisses. 

Tout est fait maison et les produits proviennent de la Halle de Rive et des producteurs environnants. Parmi les bons produits, on trouve les quenelles de brochet, les perches fraîches du Léman (Pêcherie Deli à Nyon). On trouve aussi les Côtes de boeuf Simmental des boucheries Debarre ou Bula (Halle de Rive). Le cochon vient de Jussy (Famille Meyer). La longeole est IGP (Indication géographique protégée). On a le gratin de cardons épineux genevois AOP, les pâtes fraîches et la viande séchée de chez Pascal, le pain de la Boulangerie Ruckstuhl, les légumes primeur d’Alexandrine et Pierrick Reverdy.

Les vins sont exclusivement suisses, car le Bistrot des Halles se veut également ambassadeur des vins genevois et suisses, et la carte est vaste. Elle contient une cinquantaine de crus, que ce soit dans le service au verre ou à la bouteille.

Pascal Claivaz

BISTROT DES HALLES
Halle de Rive, Boulevard Helvétique 29 – 1207 Genève
Tél. 022 418 62 30 


https://www.halle-de-rive.ch/commercants/restauration-bar/bistrot-des-halles