L’année du 125e anniversaire de GastroFribourg

«Pour nous, le millésime 2019 est à marquer d’une pierre blanche, puisque c’est celui de 125e anniversaire», explique la présidente de GastroFribourg Muriel Hauser. La planification de ce jubilé a occupé une place non négligeable dans les activités de l’association patronale, en 2018. Son comité d’organisation a travaillé d’arrache-pied pendant plusieurs mois, afin de proposer un programme digne de l’évènement.

Mais ces préparatifs n’ont pas été l’unique préoccupation de l’organisation. La motion Collaud-Gapany visant un assouplissement des horaires des bars et autres établissements nocturnes a été dans ses grandes lignes acceptée par le Grand Conseil. Les résultats du sondage de GastroFribourg auprès de ses membres acteurs du monde de la nuit permettra de modifier la législation en conséquence. Le Conseil d’Etat devrait bientôt formuler des propositions concrètes à ce sujet. 

Muriel Hauser, présidente de GastroFribourg.

Sur le plan interne, GastroFribourg est en voie d’achever le processus de fusion de ses sections, lancé en 2016. Depuis le 3 juin passé, date de l’assemblée des délégués, l’association patronale ne compte plus que 5 sections. Ce processus devrait bientôt se poursuivre avec la fusion prévue entre les sections Ville et Sarine-Campagne. L’organisation rationalise ses structures et se donne ainsi les moyens de renforcer son action, en la rendant plus efficace.

Marketing

En 2018, GastroFribourg a considérablement développé le marketing des membres, via des actions concrètes profitant directement à ces derniers. Elle a également musclé sa communication en l’étendant notamment aux réseaux sociaux, où elle a obtenu des résultats tangibles. Le rôle social des établissements publics, en péril il ne faut pas s’en cacher, est l’une des pierres angulaires du 125e anniversaire de GastroFribourg. «Aller à la rencontre de la population est pour GastroFribourg une véritable profession de foi, un engagement résolu qui, depuis longtemps déjà, guide son action et la guidera encore plus que jamais, à l’avenir», conclut Muriel Hauser.

André Versan

www.gastrofribourg.ch