Millésime 2024: un concours de dégustation de haut vol

Un comité de 9 étudiants, présidé par Eliott Aubort, épaulé par Victoire Maechling, vice-présidente, a organisé avec maestria cette compétition. Il leur aura fallu pas moins de 8 mois de préparation en parallèle de leur cursus au sein de l’EHL.

La matinée était consacrée à une épreuve de dégustation à l’aveugle de 3 vins effervescents, 3 blancs et 6 rouges. Objectif : découvrir non seulement le cépage, mais également le pays, le lieu de production ainsi que le millésime, sans oublier d’indiquer une fourchette de prix pour chaque cru. 

Pas facile pour ces étudiants et amateurs éclairés venus de différentes universités et hautes écoles de Suisse et de l’étranger. Hormis les représentants de l’EHL et quelques Alumni de la même école, des participants de la Cornell University (USA), de la Cambridge University (GB), de l’ESSEC Business School (F), de la Faculté de Pharmacie Paris, de l’École Hôtelière de Genève, de la School of Swiss Hotel Management/Hotel Institut Montreux, et d’AgroParisTech, avaient fait le déplacement.

Le concours a été remporté par la Cambridge University. Photo : © DR

Table ronde
Une table ronde sur le vin en Suisse, animée par Nikita Novelle, étudiant à l’EHL, a accueilli les participants ainsi que 4 experts : Yanna Delière, présidente romande de l’Association suisse des sommeliers, Gildas L’Hostis, maître d’enseignement senior à l’EHL, Ramesh Oertli, ambassadeur de Vinatierri au Tessin, ainsi que Maxime Cullet, sommelier bien connu du public romand. 

S’en est suivi la finale, animée par Mark Checkley, influenceur néo-zealandais réputé pour son entrain et sa bonne humeur. Trois équipes composées de 3 étudiants d’AgroParis Tech, de Cambrigde University et de Cornell University se sont affrontées. Leur défi ? En 6 minutes, découvrir 3 vins (dont un dans un verre noir) et les commenter devant l’auditoire, exactement comme s’ils étaient en face d’un client. 40 questions à choix multiples ont encore complété cette épreuve. 

Après l’apéritif et le dîner de gala, concoctés par les équipes aguerries de l’EHL, supervisées par Christian Segui, Meilleur Ouvrier de France Charcutier Traiteur et Chef Exécutif de l’EHL, les participants ont découvert l’équipe qui a remporté les épreuves. 

C’est la Cambridge University qui remporte la palme cette année. Rendez-vous est déjà pris pour 2025 pour revivre cette magnifique expérience sous la présidence de Nikita Novelle.

B. T.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *