Palexpo restaurants

Nombreux seront les amateurs de belles carrosseries qui convergeront vers Genève du 5 au 15 mars. Si quelque 600 000 visiteurs sont attendus au Salon international de l’automobile, c’est aussi le branle-bas de combat dans les cuisines pour nourrir les exposants et la foule de curieux en quête d’un nouveau modèle de voiture ou d’informations pointues sur ce qui bout dans la marmite des constructeurs.

Pascal Glorieux. ©Palexpo/Pierre Albouy

Les équipes du chef exécutif Pascal Glorieux, aux commandes depuis 40 ans, sont déjà sur le pied de guerre pour satisfaire petites et grandes faims. Les chiffres ont de quoi donner le tournis : 2000 collaborateurs à nourrir, 90 cuisiniers, 8 restaurants, 15 points de restauration rapide. En moyenne, pas moins de 10 000 repas seront servis chaque jour durant la manifestation ! 

D’aucuns se rendront au Central, une enseigne ouverte à l’année, et qui accueille au quotidien les personnes travaillant sur le site pour le montage et le démontage des foires par exemple. On y déguste des mets simples apprêtés avec soin, mais toujours savoureux. D’autres opteront pour une formule gastronomique au Poivrier, ou encore un petit en-cas disponible dans toutes les halles. Certains préféreront se faire livrer directement sur les stands ou se délecteront d’un cocktail avec de divines et goûteuses bouchées.

Recette typique GRTA : rillettes de féra, vaguelettes de viande séchée et lentilles de Cartigny.

C’est qu’à Palexpo, quelle que soit la formule choisie, seuls les meilleurs produits ont droit de cité. « Je milite pour le kilomètre 0. Je suis un grand défenseur du terroir local. Les Vaudois ont beau essayer de me vendre de la marchandise, je privilégie les producteurs genevois », martèle Pascal Glorieux. De la farine, des légumes et saladines de la région, du cochon et de la volaille GRTA, le chef en travaille le plus souvent possible. Il adore aussi les lentilles et le jus de pomme produits dans le canton. « Je planifie mes menus à l’avance et réserve la marchandise chez mes fournisseurs pour être sûr de pouvoir en disposer. » Car comme bon nombre de chefs dans le canton, Pascal Glorieux sait que si les produits GRTA sont excellents, il faut se battre pour les obtenir, la demande étant bien souvent plus forte que l’offre. Et pour un lieu comme Palexpo, le défi est encore plus grand, à la mesure du nombre de bouches à nourrir lors de gros événements.

Manuella Magnin

«Notre activité de traiteur fait toujours la part belle aux produits GRTA.» ©Palexpo/Pierre Albouy

Palexpo restaurants
Route François-Peyrot 30
1218 Grand-Saconnex
Tél. 022 761 15 00