Qui se cache derrière Hugo ? Des producteurs du terroir romand

En ces temps de frimas, la raclette se déguste volontiers dans les tavernes ou à la maison. Si le fromage à fondre bénéficie d’une AOP, ce n’est pas le cas des pickles qui l’accompagnent. D’aucuns jettent leur dévolu sur des cornichons cultivés en Inde ou en Turquie au prix avantageux.

Mais puisque l’époque privilégie un recentrage sur le local pour plus de durabilité, on serait bien inspiré de favoriser le fruit des cultures indigènes.

L’entreprise Reitzel, basée à Aigle, l’a bien compris. En 2014, elle a mis en place des partenariats avec des agriculteurs suisses et lancé la gamme HUGO en 2017 dont les ingrédients sont 100% issus de l’agriculture indigène.

Si la culture du cornichon est exigeante, elle séduit de plus en plus les agriculteurs du pays. En 2021, 41 producteurs se sont lancés avec le soutien de Reitzel : 13 agriculteurs en Suisse alémanique, 24 en Suisse romande et 4 producteurs de cornichons BIO. Tous ont un objectif commun : faire perdurer la filière suisse du cornichon. Après le semis ou la plantation au mois de mai, la récolte des fruits débute fin juin et dure jusqu’à fin août environ.

Il est temps maintenant de les savourer avec une excellente Raclette AOP d’alpage. Bon appétit !

Manuella Magnin

Photos : © Sedrik Nemeth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *