Bonne récolte 2013 pour les fruits

Ménade et sa thyrse, Louvre.© Photo AK

Malgré la mauvaise météo estivale qui a retardé d’environ deux semaines tous les fruits, les récoltes de fruits ont été bonnes à l’exemple des différentes variétés de baies. Les cerises de table par contre ont été en dessous des attentes.

Au printemps, la Suisse n’a pas été épargnée par la pluie et les récoltes s’en sont ressenties. La première cueillette de fraises s’est faite sous les tunnels en plastique, au mois de mai. Même sous couverture, elles ont eu du mal à mûrir en raison d’un manque d’ensoleillement. Les fraises ont été récoltées début juin et celles en plein champ, exceptionnellement deux semaines plus tard. Globalement de bonne qualité, elles étaient plus nombreuses que l’an dernier (6995 tonnes contre 6741 tonnes). La grêle a toutefois provoqué des dégâts dans divers endroits et réduit la récolte d’abricots d’un quart (environ 4389 tonnes). 

Le soleil, très abondant en juillet, a brûlé les framboises. La récolte s’est toutefois avérée supérieure aux cinq dernières années avec une hausse de 15%. Les groseilles à maquereau et les myrtilles ont été moins abondantes qu’en 2012. Le cassis avec une récolte de 24 tonnes et dans une moindre mesure les groseilles rouges à grappes – 307 tonnes – ont connu une année record. La palme revient aux mûres: 394 tonnes soit une augmentation de 40% par rapport à l’année précédente. Les cerises ont souffert du «rougissement» et ont moins donné, soit une baisse de 12% par rapport aux prévisions, atteignant 1644 tonnes au total. Pour ce fruit, l’année a été mauvaise.

Ernest Ghislain

Photo: © Fruit-Union Suisse