La 90e édition de la Fête des Vendanges a connu un franc succès

Miss Neuchâtel 2015. / © keystone

Dimanche lors de la Fête des Vendanges, le conseiller fédéral Ueli Maurer, en tendant une carotte au cheval de tête, a donné le coup d’envoi au cortège et n’a pas échappé aux confettis. 300 000 personnes ont égayé un week-end de fête, avec le feu d’artifice du samedi, le défilé et le corso fleuri du dimanche.

Malgré une légère baisse de fréquentation – 300 000 spectateurs ont répondu présents entre vendredi et dimanche – les organisateurs de la 90e Fête des Vendanges se déclarent globalement très contents. C’est un engagement de tous, sponsors, commerçants, annonceurs, sociétés locales, forains, autorités et services de la ville, qui assure à la fête sa bonne santé et crée ainsi l’occasion de rapprocher la population, lui permettant de passer d’excellents moments ensemble. La fête fait rayonner la ville et le canton de Neuchâtel, et attire chaque année non seulement des gens de la région, mais aussi d’autres cantons et même des pays voisins.

Les origines de la Fête des Vendanges de Neuchâtel remontent à plus d’un siècle. Cette année, les célébrations étaient placées sous le thème du «Millésime 90», et quatre communes en étaient les invitées d’honneur: Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche, Peseux et Valangin. 
Le spectacle pyrotechnique du samedi rivalisait avec les feux les plus démesurés et les plus connus de notre pays, créés par des artificiers renommés, habitués aux plus prestigieux concours internationaux: tant dans la zone réservée aux sponsors que dans la zone publique, petits et grands se sont émerveillés et ont manifesté par de grands cris de joie, devant ce spectacle offert gratuitement, grâce au soutien des partenaires de la Fête des Vendanges de Neuchâtel.

Célébration du vin, de la vigne et du terroir, la manifestation a fait également la part belle aux diverses fanfares et aux nombreux carrousels, jeux et stands forains, de nourriture et de boisson. Samedi, 1300 bambins avaient joyeusement défilé, présentant à un public attendri un spectacle haut en couleurs et dimanche, le corso fleuri a réuni plus de 60 compositions, 19 chars fleuris, de la Guggenmusik, des encaveurs. Un groupe enfourchant des Grands bis et des chiens saint-Bernard ont défilé au centre-ville. 

Elue le 29 août au temple du bas, la belle Yasmina Assal, Miss Fête des Vendanges et de Neuchâtel pour l’année 2015, a promené son sourire radieux sur le défilé du dimanche, pour le plaisir des 300 000 spectateurs présents tout au long du parcours.

Xavier Grobéty, président central, avait accueilli les spectateurs en remerciant, pour cette 90e édition, tous les nombreux membres bénévoles du comité central et de ses commissions qui ont, comme chaque année, activement contribué, de tout cœur, à l’organisation de la fête.

JC Genoud-Prachex