Le comptoir de Payerne, tourné vers le soleil des Alpes

Pour le coupé du ruban: Olivier Schneider président du Comptoir de Payerne, la Syndique de Payerne Christelle Luisier-Brodard et Luc Fellay, Président de Commune Champéry.

Du 31 octobre au 9 novembre 2014, Payerne réserve un accueil très convivial aux Portes du Soleil et aux Salines de Bex.

Tous les deux ans, le Comptoir de Payerne retrouve la Halle des fêtes du chef-lieu de la Broye. En 2012, la manifestation avait accueilli 36 550 visiteurs, et, cette fois, l’équipe du nouveau président Olivier Schneider entend bien frôler les 40 000, sur les 4500 m2 où une centaine d’exposants présentent leur savoir-faire et des promotions de circonstance.

Hôte d’honneur: les portes du Soleil ont 50 ans
Dès les années 1950, les villages des vallées savoyardes et valaisannes d’Abondance, Aulps et du Val d’Illiez se muent en stations de ski, et un projet de liaison voit le jour, grâce à l’opiniâtreté d’une poignée d’innovateurs, de part et d’autre de la frontière franco-suisse.
Au nombre des pionniers, Jean Vuarnet, champion olympique de descente à Squaw Valley en 1960, avait, au cours d’un séjour aux Etats-Unis, perçu les nouvelles aspirations des skieurs et le potentiel des stations de l’époque. Convaincu de l’intérêt pour tous de relier les stations entre elles, sa détermination et celle de ses acolytes donnèrent vie au projet, et la «haute-route des familles», liaison entre les villages pour les skieurs, fit les choux gras de la presse de l’époque.
Lors de l’Exposition nationale de Lausanne, en 1964, où l’on peut prendre place dans le Mésoscaphe de Piccard, on présente enfin la maquette dévoilant le domaine relié des Portes du Soleil.
A l’origine Jean Vuarnet voulait appeler le domaine la «Haute Route des Familles», mais ce sera finalement le de «Portes du Soleil» qui s’imposera, inspiré du col du même nom, situé au cœur des montagnes des environs 
Le projet, unique dans l’histoire des Alpes, est ainsi officiellement exposé au grand public et l’aventure commence: toutes les liaisons présentées sur la maquette sont réalisées sans exception. Communes, offices de tourisme, remontées mécaniques s’unissent pour concevoir des pistes de liaison, des actions de promotion, des réseaux de sentiers etc., créant ainsi le premier domaine relié international.
Cette année, les Portes du Soleil, hôte d’honneur, et ses douze stations, en Suisse et en France, mettront en avant leurs 197 remontées mécaniques et 283 pistes réparties sur 425 km, leurs 210 km de pistes de ski de fond, 385 km de sentiers raquettes, mais aussi les produits du terroir de cette région à peine distante d’une heure de la Broye, pour la partie valaisanne du moins. Divers groupes musicaux et folkloriques régionaux feront partie du voyage. 

Invité d’honneur: les Salines de Bex
Durant le Trias supérieur (215 millions d’années), la Suisse était recouverte par la mer, qui se retire progressivement en laissant une lagune peu profonde de saumure. Une couche de plus de 100m de sel gemme se forme par évaporation. Le plissement des Alpes a sauvegardé de précieux gisements salins, au cœur de la roche.
Depuis plus de 500 ans, il est extrait des Mines de Bex, par dissolution dans l’eau de source puis évaporation, en conservant sa richesse minérale. 

Cristallisé en petites perles, le Sel des Alpes est idéal pour les soins: exfoliant en douceur, tonifiant l’épiderme, il possède des vertus relaxantes, enveloppe le corps d’une douce chaleur, ni astringente ni desséchante.
Les Salines de Bex attirent chaque année plus de 70 000 visiteurs. Au Comptoir, elles proposeront un parcours didactique et ludique reconstituant la mine, ses célèbres trains et ses divers produits.

Animations diverses et variées
Le sel donne soif, le Comptoir n’a pas omis de désaltérer ses visiteurs et propose des rafraichissements de toute nature, dans les nombreux restaurants et bars, au long d’un parcours plaisant, de près d’un kilomètre.
Traditionnel concours de dégustation de vins, le concours du Vendo a permis, à des palais avertis, de se mettre en joie en devinant le quinté gagnant parmi les vins blancs proposés : un Fendant, un Johannisberg, deux crus de la commune de Payerne et un Mont-sur-Rolle.
Le comité du Comptoir, l’hôte d’honneur et les exposants proposaient aussi plusieurs concours dotés de prix magnifiques.
Enfin, trois restaurants du Comptoir propose des menus de circonstance, avec, entre autres délices, la chasse, la fondue, sans oublier les traditionnels pieds de porcs.
Chaque soir, la scène de la Halle des fêtes offre son lot d’animations, musicales ou sportives, ponctuées au final par le traditionnel tournoi d’échecs du Comptoir, dans le complexe sportif voisin. La remise des prix aura lieu sur la scène, en fin de dernier jour.
Le Comptoir de Payerne ne faillit à sa réputation d’incontournable rendez-vous automnal, avec ses exposants affables et toute la convivialité d’une manifestation propice à de fructueux contacts.
JF Ulysse

Photos: © DR