Le Dix Vins

Le restaurant Le Dix Vins de René Fracheboud est un ambassadeur de la cuisine française classique. « Classique et imaginative », précise le maître des lieux. Le restaurant Le Dix Vins, vénérable établissement et fleuron de la gastronomie carougeoise, propose également une carte « canaille ». Elle est composée de mets succulents, avec les abats, les rognons, la tête de veau et l’os à moëlle. « C’est une valeur sûre, cela marche très bien et les gens en redemandent », affirme René Fracheboud.
« Nous servons également le filet de bœuf Wellington, un grand classique et un plat signature. C’est une tradition qui se maintient et qui reste très demandée ».
Pourquoi le restaurant s’appelle-t-il « Le Dix Vins » ? « Quand j’ai repris l’établissement il y a un quart de siècle, il n’y avait que dix vins offerts, d’où le jeu de mots ». René Fracheboud n’en était pas à son coup d’essai, lui qui avait ouvert le fameux restaurant la Cassolette il y a 35 ans. Ce restaurant s’était distingué d’un 17 sur 20 au GaultMillau. C’était la grande époque de la gastronomie et René Fracheboud possédait lui-même un restaurant gastronomique et un bistrot.

 René Fracheboud. © Le Cafetier

La qualité 
« Actuellement, j’ai une magnifique équipe de 8 personnes. J’ai également une magnifique clientèle ». Pour durer, il faut maintenir la qualité. Et la qualité est bien au rendez-vous. On peut commencer par les poissons. Il y a un bon choix. Au Dix Vins, on vous servira du bar, des grosses crevettes sauvages ou encore des ailes de raies aux câpres.
« Ma clientèle est très variée », constate le chef et patron du restaurant. « Elle a entre 20 et 70 ans et nous avons également des jeunes. Je constate qu’ils sont très curieux de redécouvrir la cuisine française classique ».
La qualité passe par de très bons produits et le Dix Vins est bien servi avec l’Union Maraîchère et la Boucherie Brönniman. Quant aux domaines viticoles, ils s’améliorent d’année en année.
Nombre de restaurants gastronomiques ont fermé à Genève alors que beaucoup d’autres ont décidé de suivre les critères de la cuisine « bistronomique ». Pouvant faire preuve de créativité sans être contraints par des normes trop exigeantes, les chefs de ce nouvel ordre culinaire ont diffusé la qualité dans tout le pays, et la clientèle a suivi. Aujourd’hui, les gens mangent différemment.
Le restaurant est pourvu d’une décoration originale. « J’ai mon style, j’ai chiné durant des années ». La salle et la réception ont atteint leur effet optimum avec un rappel du style bistrot lyonnais ou parisien.
Le Dix Vins est Ambassadeur du Terroir genevois, depuis les débuts du lancement de ce label et il est devenu membre de la SCRHG (Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève) peu après son ouverture. Quant à René Fracheboud, il a été le parrain de l’une des premières Fêtes de la Tomate de Carouge.

Pascal Claivaz

Le Dix Vins
Rue Jacques-Dalphin 29bis – 1227 Carouge
Tél. 022 342 40 10
lesdixvins@bluewin.ch