Le journal Le Cafetier fête ses 120 ans!

198.jpg

Au cours d’une soirée organisée le 12 février dernier à la Société des Vieux-Grenadiers de Genève, la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers (SCRHG) a célébré les 120 ans de son journal dans une ambiance conviviale en présence de diverses personnalités dont le conseiller d’Etat, Pierre Maudet.

C’était le rendez-vous à ne pas manquer. Quelques 130 personnes ont fêté les 120 ans du journal Le Cafetier à la Société des Vieux-Grenadiers. A cette occasion, la SCRHG, par la voix de son président, Laurent Terlinchamp, a remercié de leur soutien les présidents des associations faîtières cantonales et les fidèles annonceurs. Il a également rendu hommage à toutes les personnes impliquées dans la publication de l’hebdomadaire, depuis sa création en 1893 à aujourd’hui. «C’est le seul organe romand qui permet aux cafetiers-restaurateurs du territoire de s’exprimer, d’être informés et de participer plus activement à la vie de notre secteur», a souligné Laurent Terlinchamp. «C’est là son plus grand mérite». Le charismatique président a également tenu à s’adresser aux lecteurs. «C’est grâce à l’intérêt indéfectible que les lecteurs nourrissent pour le journal Le Cafetier que ce dernier souffle aujourd’hui ses 120 bougies». Partenaire du journal depuis plus de 30 ans, Roland Ray, président-directeur général de Promoédition et de Promoguide, a, à son tour, remercié la SCRHG pour sa confiance.

Un regard tourné vers l’avenir
Hôte d’honneur, le conseiller d’Etat Pierre Maudet a ensuite rappelé dans son discours son soutien au secteur des cafetiers, restaurateurs et hôteliers, et sa volonté d’être à l’écoute des besoins et attentes des professionnels aussi bien que des clients locaux et des touristes. Se présentant comme facilitateur entre les commerçants et la population, il a déclaré qu’il souhaitait s’investir pour la branche, comme il l’avait déjà fait par le passé avec la législation sur les terrasses. «Mon rôle en tant que conseiller d’Etat est d’améliorer les conditions cadres des chefs d’entreprises qui constituent notre économie.»
La soirée a également permis de fêter le succès des candidats de la dernière session du cours de la SCRHG, et de leur souhaiter la bienvenue dans la grande famille des cafetiers, restaurateurs et hôteliers. L’excellent taux de réussite de la première promotion 2014 était un motif de réjouissance supplémentaire.
Les vins dégustés lors de la soirée avaient été offerts par l’Office de promotion des produits agricoles de Genève (Opage), et le gâteau, une feuillantine au chocolat, par la boulangerie-pâtisserie genevoise Jenny, spécialiste des pièces montées pour banquets et mariages, qui fête cette année ses 90 ans.

La rédaction