Les boulangers genevois décrochent le Swiss bakery trophy

La boulangerie des Bains, à Genève, grande gagnante. © DR

Lors du 15e salon Goûts et Terroir de Bulle, fin octobre, se tenait le concours Swiss bakery trophy. SBT en lice, 1298 produits de boulangerie, pâtisserie et confiserie artisanales, en provenance de tous les cantons, se confrontèrent à un jury de professionnels et d’amateurs. 

L’humoriste Karim Slama a remis le trophée du SBT Champion aux Genevois Jean-Claude Donche et à Pierre-Alain Bourdenet, de la Boulangerie des Bains. Les Genevois ont obtenu la plus haute moyenne générale calculée sur la base de leurs cinq meilleurs produits soumis au jury. Ils succèdent aux Fribourgeois Gérald et Margrit Saudan, qui avaient remporté le trophée il y a deux ans. Eric Emery, de la boulangerie-pâtisserie Eric Emery, basée également à Genève, a quant à lui reçu le trophée Bernhard Aebersold, pour la créativité de son «Panachoc». Le stand SBT a, plus généralement, reçu la visite d’invités de renom, Ramon Ehliger, Swiss bakery champion 2010, Kaspar Sutter, président de l’association des Boulangers-confiseurs suisses ou encore la chef étoilée Ghislaine Arabian.
Dans le laboratoire destiné à la finale romande des meilleurs boulangers, les Belges Serge Storelli et Michaël Maréchal ont présenté, deux soirs durant, l’art du sucre tiré. Du mercredi au vendredi, les apprentis jurassiens, vaudois, genevois et valaisans ont préparé et fait déguster différentes créations: bouchons, pains de seigle, marmites… 
Les Swiss Bakery Trophy ont permis au public de découvrir les multiples facettes du secteur de la boulangerie. Cette année, quelque 1298 produits venus de 24 cantons ont défilé sur les huit tables de dégustation du SBT. Seuls les cantons de Schaffhouse et d’Uri n’ont pas été représentés. Afin de pouvoir évaluer ces spécialités, 280 taxateurs se sont relayés durant quatre jours. Trois professionnels, deux consommateurs et un apprenti ont ainsi dégusté six articles à chaque série. Verdict: «Cette année a marqué le retour des pains aux mélanges simples et aux longues fermentations», s’est réjoui Nicolas Taillens, responsable technique de la manifestation. L’intégralité du montant récolté avec la vente de tourtes allait à Dis No,
l’association pour la prévention de la maltraitance et des abus sexuels envers les enfants. La prochaine édition du SBT aura lieu dans deux ans.
F.M.