Less Saves The Planet: le label qui séduit la gastronomie genevoise

En novembre dernier, à la Table des Chefs de la foire des Automnales, les gourmets ont pu découvrir les Chef’s Goutatoo en action ainsi qu’un petit opuscule bleu gris sur leurs tables. Son titre ? Less Saves The Planet. Le manifeste d’une centaine de pages, agrémentées de témoignages de têtes couronnées, de grands chefs et de personnalités diverses, est signé Fadi Joseph Abou et Flavio Bucciarelli. Le premier, restaurateur depuis trois générations, est aussi aux commandes de la maison Fadi Prestige qui fournit la haute gastronomie en produits bio à travers le monde. Le second est connu pour son engagement international en faveur d’une hôtellerie durable. Tous deux sont soucieux de l’avenir de la planète et le font savoir haut et fort au cours de dîners de gala de Monaco à Genève, en passant par Gstaad et Vevey. 

Les Chef’s Goutatoo ont cuisiné un menu environnemental à l’Hôtel des Bergues en mai 2019.

Derrière les fourneaux de ces événements mondains, des chefs de renom qui partagent leurs préoccupations et sont résolus, par leur cuisine, à faire passer un message au monde, en appliquant une charte dont le but est de préserver au mieux les ressources que nous donne la nature. Si l’adhésion au label est gratuite, elle implique un certain nombre de contraintes à respecter : ne pas cuisiner d’espèces menacées, ne pas utiliser d’huile de palme, limiter les protéines à 130 g par repas, bannir les matériaux qui ne sont pas biodégradables et valoriser les déchets.

L’objectif des deux auteurs du manifeste est simple : faire des professionnels de la gastronomie des acteurs de la préservation de l’environnement. Les membres de la confrérie genevoise des Chef’s Goutatoo se sont déclarés partants dès le début du mouvement.

« Notre association est soucieuse de la biodiversité et de la sauvegarde de la planète, sans pour autant renoncer au plaisir du goût », relève Jean-Marc Bessire, chef étoilé aux commandes du Cigalon à Thônex, et président des Goutatoo. La confrérie entretient par ailleurs des liens étroits avec Fadi Joseph Abou qui propose à ses membres ses meilleurs produits bio. « Lorsque nous avons été sollicités pour participer à un premier dîner de gala à Monaco aux côtés des chefs de Joël Robuchon, Éric Bouchenoir et Christophe Cussac, nous avons tout de suite répondu présents ! » Les nombreux convives, parmi lesquels des célébrités et des responsables de chaînes hôtelières, ont pu déguster « un menu environnemental de prestige », reflétant les exigences de la charte.

Les chefs Franck Meyer, Michel Roth et Jean-Marc Bessire sont convaincus que la gastronomie a un rôle à jouer pour préserver les ressources de la planète. Photos: © Carole Théraulaz

De Monaco à Genève
Face au succès de l’expérience monégasque en 2018, un deuxième repas du même type a été organisé à l’Hôtel des Trois Couronnes à Vevey où œuvre le chef étoilé Lionel Rodriguez. Un troisième a suivi au Four Seasons Hôtel des Bergues à Genève, avec le chef Martial Facchinetti, qui est devenu membre de l’association Chef’s Goutatoo en décembre dernier. « À chaque fois, nous avons contribué à faire passer un message fort, à savoir mieux manger, pour le bon goût et pour la planète », se réjouit Jean-Marc Bessire.

Si les Goutatoo sont très fiers d’êtres des moteurs du mouvement, ils sont encore plus heureux d’avoir pu le faire connaître à un plus large public lors des Automnales. Pour l’occasion, ils ont d’ailleurs revêtu dans leur cuisine ouverte, face aux convives, une veste de travail aux couleurs du manifeste.

Manuella Magnin

Pour plus d’informations sur Less Saves The Planet :
www.less-saves-the-planet.com