Le brasseur jurassien qui exporte ses bières

Il a fait partie des six favoris du prix du Prix Montagne 2019, attribué début septembre. Il n’a pas été le gagnant, puisque c’est la société jurassienne high-tech Geosatis qui l’a emporté. En revanche, son histoire est intéressante du point de vue entrepreneurial.

La Brasserie est aussi un lieu de rencontre et un centre culturel populaire dans la région. La terrasse ensoleillée, ajoutée à l’ancien bâtiment de la brasserie, est toujours bien remplie durant la saison estivale.

Le BFM est une brasserie de Saignelégier, dans le Jura. Elle a été créée par Jérôme Rebetez. L’entreprise a démarré en 1997, quand son jeune fondateur a remporté un prix de 50’000 francs, dans le cadre d’un concours où il avait présenté son projet de brasserie. La Brasserie des Franches-Montagnes (BFM) a vu le jour dans la foulée.

Aujourd’hui, BFM brasse 500 000 litres par année. Elle produit près d’une vingtaine de bières qui se caractérisent par leur touche d’originalité, l’équilibre de leur amertume et leur longueur en bouche. On trouve notamment des bières acidulées -une bière assemblée avec du cidre-, ou encore des spécialités élevées dans des fûts de chêne. Tout cela se vend très bien en Suisse, mais un bon 15% s’exporte également. Les bières de BFM sont bues dans une quinzaine de pays, répartis sur les différents continents. De plus, ce succès permet de salarier 30 personnes, dont 20 EPT (équivalent plein temps).

Animations
Le BFM c’est une affaire qui tourne rond et qui donne également des envies de rencontres. C’est ainsi que la brasserie est devenue un lieu de détente et d’échanges qui permet de mélanger les générations, ainsi que des personnes venant de milieux très divers. Cet engagement social et culturel conduit à des animations gratuites, jusqu’à 25 par année. Les concerts sont de différents styles. Il y a un festival de bières acides, une nuit du jeu, voire encore une soirée littéraire. Tout cela a conduit à construire une nouvelle unité de production, au début de cette année. Par conséquent, BFM disposera d’encore plus d’espace pour ses animations. Bien sûr, cette infrastructure permettra d’augmenter progressivement la production et elle facilitera la fabrication de diverses spécialités.

BFM est donc la réalisation du rêve d’un jeune Jurassien qui a rencontré le succès en fabricant des bières artisanales. Il est en quelque sorte «tombé dedans» quand il était petit. Dès son adolescence, il a développé son attirance pour les saveurs et les goûts. Il aurait été trop fainéant pour devenir cuisinier dit-il! C’est pour cela qu’il a bifurqué dans une autre direction. Selon les affirmations de Jérôme Rebetez, au début il brassait la bière dans un chaudron qui avait servi à fabriquer du fromage. Depuis, la qualité s’est grandement améliorée.

C’est ici que les jeunes maîtres brasseurs expérimentés produisent une vingtaine de bières différentes, y compris des bières spéciales saisonnières assez inhabituelles.
Source des photos: Aide Suisse aux Montagnards

Pascal Claivaz

www.brasseriebfm.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *