Les grands crus vaudois récompensés

Le froid ventilé garantit l’absence de givre. / © DR

Chaque année, les vins vaudois ont leur cérémonie qui récompense les meilleurs d’entre eux. Au cœur du Palais de Rumine, les grands crus ont été primés dans une ambiance conviviale.

Ce fut une belle fête qui a vu l’excellence des terroirs réunie le temps d’une cérémonie au Palais de Rumine à Lausanne. La mention Premier Grand Cru honore les fleurons des vins vaudois. Cette prestigieuse distinction est attribuée chaque année à des terroirs délimités selon de rigoureux critères: qualité des sols, exposition, âge des vignes, rendements limités, récolte manuelle, renommée historique des domaines, haut potentiel de garde. Les Premiers Grands Crus sont issus de cépages traditionnels: chasselas, pinot noir et gamay. Cultivés selon les règles de production intégrée respectueuse de l’environnement, leur densité minimale de 
6000 pieds/ha contraint les racines à puiser au plus profond du terroir, apportant aux vins leur remarquable complexité. L’âge des vignes, de sept ans minimum, constitue aussi une garantie de qualité. Lorsque tous les critères sont réunis, le vin peut alors être présenté à la commission qui décidera de l’octroi de cette prestigieuse mention. Symbole de l’excellence du Pays de Vaud, les Premiers Grands Crus sont confirmés chaque année par une commission d’experts. On ne devient donc pas un vin prestigieux par hasard, il y a une succession de facteurs qui contribue grandement à l’attribution d’une telle distinction.

Personnalités et distinctions
Cette année, Laurent Wehrli, président du Grand Conseil, Philippe Leuba, conseiller d’Etat et Pierre Keller, président de l’office des vins vaudois, étaient de la partie pour cet événement lausannois qui prend de l’importance au fil des éditions. Les producteurs locaux étaient aussi venus en nombre. Fers de lance des vins vaudois, les grands crus portent haut les couleurs d’une région où savoir-faire, passion et méticulosité ont toujours su produire des nectars comptant parmi les meilleurs de Suisse. Quels sont les domaines qui remportent la mise en 2014? On citera d’abord le Château de Mont du Mont-sur-Rolle qui a été primé. Il propose un chasselas disposant d’une robe cristalline d’un beau jaune doré. Son nez, floral, est particulièrement friand et fruité. Le Domaine de Fischer de Féchy offre, quant à lui, un chasselas alliant plénitude et complexité, la bouche offre une riche palette de saveurs intensément fruitées, rehaussées de notes minérales typiques de ce terroir argilo-calcaire.

Palette de sols
Le Clos du Châtelard à Villeneuve, le Clos de la George, le Domaine de l’Ovaille et l’Ovaille 1584 à Yvorne, La Gueniettaz du Dézaley, le Domaine de Autecour, Es Cordelières et le Château de Châtagneréaz du Mont-sur-Rolle, font également partie des vins primés. On relèvera également le domaine Roches Plates de Saint-Saphorin. La parcelle est située à l’est du Domaine du Burignon et peut s’appuyer sur un sol glaciaire sableux et léger qui permet des enracinements profonds, magnifiant ainsi l’expression du terroir. D’autres crus se sont distingués durant l’événement lausannois: le Château La Bâtie de Vinzel, le Château de Malessert à Féchy, Au Fosseau à Bursins ainsi que le Château de Chardonne. C’est une évidence qui ne mérite plus confirmation, le canton de Vaud offre une riche palette de sols. Des coteaux argilocalcaires aux terres alluviales des bords du Léman ou marno-calcaires des pieds du Jura, ces terroirs particuliers, en accord parfait avec leur encépagement, apportent aux vins leur minéralité singulière et typique. Les grands crus vaudois en sont la plus belle preuve…

Laurent Guyot