Les saveurs jurassiennes s’affichent sur monterroir.ch

Enseignante de profession, maman d’un petit garçon « qui commence à devenir gourmand » et militante affirmée du « bien manger », Lysiane Matthey affiche son amour de son coin de pays et de la bonne chère sans le moindre complexe : « J’ai de qui tenir. Mes parents étaient bouchers, ma maman avait un jardin potager et mes grands-parents étaient agriculteurs. Avec eux, j’ai appris l’importance d’une nourriture saine, mais aussi appétissante. J’ai toujours adoré préparer de bons petits plats et tester de nouvelles recettes avec des produits de ma région ».

La Jurassienne Lysiane Matthey est l’âme et la cheville ouvrière
du blog de la Fondation rurale interjurassienne. © DR

Un blog « bienveillant »
Celle qui se définit comme une passionnée de cuisine et de découvertes culinaires n’a certes pas le monopole du blog qu’elle anime. Il est ouvert à d’autres collaboratrices et collaborateurs de la Fondation rurale et à tous ceux qui souhaitent partager leurs découvertes et leurs expériences. Elle n’en reste pas moins l’âme et la cheville ouvrière, « dans un esprit bienveillant », souligne-t-elle, car il n’est pas question ici de faire œuvre de critique, mais seulement de manifester des coups de cœur ou de signaler des endroits qui méritent le détour.

C’est ainsi que, dernièrement, parmi d’autres exemples, la jeune femme a fait découvrir à ses « suiveurs » le domaine bio de Manuel Chalverat à Courtemelon, où melons, pastèques et concombres ont laissé place aux légumes d’automne et d’hiver. De nombreux restaurants viennent dans ces jardins pour se ravitailler en légumes. Certains cuisiniers ont même la possibilité d’y cueillir, seuls, les végétaux de leur choix. Autre visite notable : celle de la cave de Poudeille, à La Neuveville, où le propriétaire, Heini Clénin fait déguster à ses hôtes les trois « nectars » qu’il produit en ce lieu depuis son enfance : L’œil de Perdrix (rosé), Le Pinot Noir (rouge) ainsi que le Chasselat (blanc). 

Des retours positifs
Le blog a-t-il du succès ? « J’ai beaucoup de retours positifs. Mais nous sommes dans le Jura et les choses se disent, plutôt qu’elles ne s’écrivent », constate Lysiane Matthey qui ne cache guère le plaisir qu’elle éprouve à remplir la mission, ponctuée de rencontres, qui lui a été confiée. Pour la gestion de son blog, la Fondation rurale interjurassienne travaille en collaboration avec le domaine Filière alimentaire et espace rural (FAER), chargé de la promotion des spécialités régionales et du tourisme rural. Les parcs régionaux du Chasseral et du Doubs, les offices du tourisme du Jura et du Jura bernois, les producteurs et les commerçants de la région y sont également associés. 

Georges Pop 

www.dansmonterroir.ch

Le domaine bio de Manuel Chalverat, à Courtemelon, est l’un des coups de cœur de Lysiane Matthey. Photos : © dansmonterroir.ch